Théatre aux villages

 
 
THEATRE AUX VILLAGES
Edition 2019
 
 
Contexte et origine du projet :
 
En 2005, des adolescents avaient sollicité l’association ADELIS pour l’aide à la création d’un spectacle réunissant, théâtre, danse et musique.
L’objet même de l’association nous semblait pleinement correspondre à cette demande : « Soutenir les initiatives locales et citoyennes, développer une politique sociale, culturelle et solidaire pour tous. Favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes. Permettre à chacun de prendre conscience de ses aptitudes, accéder à l’éducation et à la culture. »
Ainsi cette première action s’est concrétisée en 2006 autour du thème de l’arrivée dans le village de nombreux travailleurs « venus d’ailleurs » en raison de l’histoire ouvrière de St Siméon de Bressieux.
Forte de la réussite de sa 1ère édition, l’association a renouvelé 4 fois (2009, 2011, 2013 et 2015 2017) cette action autour de thèmes choisis avec les participants.
 
Objectifs de cette action :
·         Favoriser les échanges et les rencontres entre les habitants du territoire « Bièvre Isère »  autour d’un projet artistique fédérateur et accessible à tous.
·         Permettre aux jeunes et adultes qui participent à cette action d’être mis en confiance et valorisés à travers un projet artistique de qualité, accompagné par des professionnels.
·         A travers cette action, créer une réelle dynamique culturelle sur le territoire en réalisant un événement culturel de qualité auquel chaque habitant peut contribuer.
·         Favoriser autour de ce projet, l’ouverture des jeunes et des habitants vers des pratiques culturelles.
 
 
 
 
Le spectacle 2019 :  
Pour cette année 2019, le thème du spectacle sera une réflexion sur la société de consommation… ses origines, ses bienfaits, ses dérives, ses risques, les alternatives… et quels avenirs pour demain.
Le tout traité sans moralisme et avec humour.
Nous allons proposer aux spectateurs de vivre ce spectacle comme une expérience unique. Le spectacle sera interactif. Les spectateurs seront amenés à s’interroger sur leur propre rapport à la consommation et ce dès leur entrée dans la salle, accueillis par des personnages de « vendeurs en tous genre ». Durant le temps d’installation les spectateurs pourront également découvrir un musée des « objets détournés », préparé par des enfants et adultes membres de l’association ADELIS.
 
La scénographie prévoit que les spectateurs puissent se retrouver « face à face » autour de plusieurs espaces de scène qui fonctionneront en même temps ou de manière décalée.
Le spectacle réunit théâtre, danse, musique et chant. Plusieurs vidéos (type « spots publicitaires ») seront projetées.
 
L’équipe
·         Coordination générale : Estelle Brotons, ADELIS
·         Coordination artistique et technique : Ma Petite Compagnie
·         Textes et dramaturgie : Sylvie Bouvier-Rambaud, Jocelyne Allibe, Valérie Noguet, et Emilie Reignier
 
·         Mise en scène : Emilie Reignier
·         Mise en musique : Jean-Michel-Andres, FLJEP
·         Scénographie et régie : Sylvain Bresson
 
Publics concernés :
 
·         Participants :
Le projet est ouvert à tous les habitants, enfants, adolescents et adultes. Aujourd’hui, le groupe déjà existant est composé d’une vingtaine de personnes et sera ouvert à tout habitant du territoire qui souhaite s’engager en qualité de comédien, danseur, musicien ou chanteur.
Au total, plus de 100 personnes seront concernés par l’ensemble de la réalisation du projet.
Depuis la naissance de cette action de « théâtre aux villages », Adolescents et  adultes sont réunis durant le temps de ce projet. Le résultat est très positif. Lors de chaque bilan de fin de réalisation (2006, 2009, 2011, 2013 et 2017), les jeunes nous ont fait part de leur sentiment de se sentir « plus grand » à la fin du projet. D’avoir été responsabilisé durant le spectacle. Chaque « artiste » est considéré par l’équipe d’encadrement de la même manière durant tout le projet et ce, quel que soit son âge.
En ce qui concerne les adultes, leurs profils socio- professionnels sont également très divers :
Demandeurs d’emploi.
Personnes en insertion professionnelle (partenariat avec les jardins du Prado et Ressourcerie)
Salariés, cadres, ouvriers et employés.
Personnes retraitées.
 
 
 
·         Spectateurs :
Lors de la dernière édition, plus de 450 personnes issues de l’ensemble du territoire Bièvre Isère ont pu assister aux différentes représentations. Nous espérons réunir pour cette nouvelle édition tout autant de spectateurs voire un public encore plus nombreux en améliorant notre communication autour de l’action et grâce aux représentations en juin des petites formes dans plusieurs lieux du territoire.
 
Moyens mis en œuvre
Ce projet se veut rayonnant sur St Siméon mais également sur le territoire de Bièvre Isère.
Cette dimension se trouve au niveau des participants qui viennent de différentes communes du territoire (Brézins, St Etienne de St Geoirs,  la Côte St André…) mais également au niveau des partenariats avec notamment celui mis en place avec les jardins du Prado actuellement à Bressieux ou à la « Ressourcerie » à St Pierre de Bressieux.
 
C’est également dans les lieux de jeu que nous pouvons retrouver cet élargissement au territoire. En effet, des représentations auront lieu à St Siméon de Bressieux mais également à Brézins.
D’autres lieux sont prévus  pour une représentation de  « petites formes » de ce spectacle  dès le mois de juin :
·         Bibliothèque Intercommunale de St Siméon de Bressieux et La Côte St André
·         Bibliothèque de Brézins.
 
Date de mise en œuvre prévue (début) Janvier 2019
Durée prévue (nombre de mois ou d’années) : 7 mois
Evaluation
Cette évaluation sera réalisée par les membres du comité de pilotage en charge du projet, la Présidente et directrice d’ADELIS.
 Ce projet sera évalué à partir des éléments suivants:
Comment et en quoi le projet a-t-il Favorisé les échanges et les rencontres entre les habitants du territoire ?
Le projet a-t-il permis aux jeunes et adultes qui participent à cette action d’être mis en confiance et valorisés à travers ce projet et en quoi ?
En quoi cette action a-t-elle favorisé une réelle dynamique culturelle sur le territoire ?
Comment le projet a-t-il favorisé la participation active du public ?
En quoi le projet a-t-il contribué à l’ouverture des jeunes et des habitants vers des pratiques culturelles ?
 
 
.